Seul un médecin est autorisé à poser un diagnostic et à vous prescrire un traitement. Suivez ses recommandations.

Utilisation de la technologie haptique pour la réduction de la douleur et l'amélioration fonctionnelle

Résultats de l'étude

Ce texte est un résumé de l'étude publiée en anglais, que je vous offre en version française (traduction libre).
Les détails de l'étude se trouvent dans le document en version originale anglaise.

synthèse DE L'ÉTUDE

La douleur chronique affecte considérablement la qualité de vie, mais les traitements actuels présentent souvent des effets secondaires indésirables. Il est crucial d’explorer des approches alternatives non invasives et non pharmacologiques pour améliorer les résultats des patients.

Comprendre la neuromatrice de la douleur peut ouvrir la voie à de nouvelles approches thérapeutiques non invasives et non pharmacologiques.

La technologie de déclenchement tactile vibrotactile haptique (VTT) cible les voies nociceptives et perturbe la neuromatrice de la douleur. Cette technologie est intégrée dans des patchs topiques non invasives et non pharmacologiques.

Cette étude a évalué l’efficacité d’une patch antidouleur intégrant la technologie VTT par rapport à une patch placebo, chez des patients adultes souffrant de douleurs musculosquelettiques, arthritiques et neurologiques.

Les données de base, à 7 et 14 jours, ont été enregistrées chez 168 adultes présentant divers degrés de douleur.

Les changements de sévérité et d’interférence de la douleur, l’utilisation de médicaments et la satisfaction des patients ont été évalués.

Après 14 jours, le groupe traité avec la patch VTT a montré des améliorations significatives de la douleur, de la qualité de vie et de l’utilisation de médicaments par rapport au groupe témoin.

Cette étude suggère que la patch antidouleur VTT peut réduire la sévérité de la douleur et améliorer la qualité de vie sans les effets secondaires des médicaments traditionnels.

Cette patch topique intégrant la technologie de déclenchement tactile vibrotactile haptique (VTT) réduit la sévérité de la douleur et les scores d'interférence et peut réduire l'utilisation de médicaments concomitants, y compris les anti-inflammatoires prescrits et autres médicaments par voie orale, pour les patients adultes souffrant de douleurs arthritiques, neuropathiques et musculosquelettiques.

Gudin J, Fason J, Hurwitz P. Using Haptic Technology for Pain Reduction and Functional Improvement . Anesth Pain Res. 2024; 8(1): 1-8.

Résumé

Les avancées visant à réduire la gravité de la douleur et à améliorer la fonctionnalité font généralement défaut. La douleur chronique ou récurrente est la raison la plus courante pour laquelle les patients consultent les cliniciens de soins primaires.

Les événements indésirables associés aux traitements pharmacologiques actuels de la douleur ont incité les chercheurs à identifier des stratégies de traitement efficaces ayant des effets secondaires limités, y compris des options non invasives et non pharmacologiques.

Des recherches ont montré qu’une compréhension plus claire de la neuromatrice de la douleur pourrait aider à identifier des approches alternatives et à améliorer les résultats des patients.

Un réseau composé de voies neuronales et de circuits répondant à la stimulation sensorielle (nociceptive) constitue la neuromatrice de la douleur. La recherche apporte un soutien solide à l’idée que ces voies et régions du cerveau ont changé en réponse à des stimuli externes. Les progrès dans la compréhension de la manière dont les stimuli tactiles externes, en particulier la «technologie de déclenchement tactile vibrotactile haptique (VTT)», perturbent la neuromatrice de la douleur, ont conduit au développement de technologies prometteuses dans le ciblage des voies nociceptives.

Grâce à des recherches en cours, la technologie a été intégrée dans des patchs topiques non invasives et non pharmacologiques et d’autres voies de distribution pour évaluer la réponse par rapport à différents problèmes et conditions de santé.

Le but de cette étude, approuvée par un comité d’éthique, à risque minimal, randomisée et en aveugle, était d’évaluer les expériences et/ou perceptions des patients et la réponse des patients pour ceux qui ont reçu une technologie de déclenchement tactile vibrotactile haptique (VTT) intégrée dans une patch antidouleur non pharmacologique, non invasive, en vente libre (Patch Super FREEDOM avec VTT ; Srysty Holding CO, Toronto, Canada) et ceux qui ont reçu une patch placebo sans la technologie intégrée.

Ces données finales de l’étude HARMONI viennent compléter les données intérimaires précédemment publiées.

Méthodes :

Les données de base, à 7 et 14 jours, ont été enregistrées chez cent soixante-huit (168) sujets adultes (107 femmes et 61 hommes) dans un groupe de traitement (n = 148) ou un groupe témoin (n = 20) avec un âge moyen de 53 ans qui présentaient des douleurs musculosquelettiques, arthritiques et neurologiques légères, modérées et même sévères.

L’étude a évalué les changements de sévérité et d’interférence globales via une échelle validée (Inventaire abrégé de la douleur (Brief Pain Inventory – BPI)), les changements dans l’utilisation de médicaments sur ordonnance et en vente libre, la satisfaction des patients et les effets secondaires signalés lors de l’utilisation d’une patch active ou d’un placebo.

Résultats :

Pour le groupe de traitement, les résultats ont montré des diminutions statistiquement significatives des scores de sévérité et d’interférence moyens du BPI après l’utilisation de la patch antidouleur intégrant la technologie VTT.

Après 14 jours, la grande majorité des patients ont signalé une utilisation «moins» ou «beaucoup moins» fréquente des médicaments par voie orale et étaient très / extrêmement satisfaits du patch.

Les résultats ont également montré des résultats statistiquement significatifs et positifs dans tous les composants mesurés de la qualité de vie avec des améliorations dans l’activité générale, l’humeur, les relations avec d’autres personnes, le sommeil, le travail normal, la capacité de marche et le plaisir de vivre.

Dans le groupe témoin, il n’y a pas eu de changements significatifs dans la sévérité de la douleur, les niveaux d’interférence, l’utilisation de médicaments et la satisfaction des patients a été faible pendant la période d’étude de 14 jours.

Conclusions :

Les résultats de l’étude indiquent que cette patch topique intégrant la technologie de déclenchement tactile vibrotactile haptique (VTT) réduit la sévérité de la douleur et les scores d’interférence et peut réduire l’utilisation de médicaments concomitants, y compris les anti-inflammatoires prescrits et autres médicaments par voie orale, pour les patients adultes souffrant de douleurs arthritiques, neuropathiques et musculosquelettiques.

Les résultats rapportés suggèrent que la patch antidouleur topique non pharmacologique devrait être ajoutée à l’arsenal actuel des thérapies antidouleur non invasives et non pharmacologiques.

Découvrez la patch ayant fait l’objet de cette étude.